Au premier coup d'oeil... en passant... Estampe avec la Lettre se présente comme une image et un texte sur une même feuille... En y regardant de plus près, l'amateur averti, l'esprit toujours en éveil, découvre une gravure originale et un texte inédit réunis dans un même espace.

   - Gravure originale ?... Mais il n'y a pas de cuvette ?

   - Oui, c'est une gravure originale "plein pot". Le cuivre étant plus grand que le papier, il ne peut y avoir de cuvette !

Dans cet espace restreint l'amour de la gravure et de la poésie se rencontrent... commencent par s'affronter et finalement se conjuguer. Une intimité les réunit. Ici, on ne dialogue pas comme dans un livre où l'amour naît lentement jusqu'au dévoilement. Ici c'est le coup de foudre : "deux inconnus, multiples d'une même personne, surpris dans un face à face imprévisible." A la réflexion... chacun aime depuis longtemps les images ou les textes que l'autre lui suggérait, sans jamais penser pouvoir un jour les mêler en un couple indissociable.

Les Editions Anakatabase proposent dans Estampe avec la Lettre une anthologie de la poésie contemporaine d'un genre particulier.

Si la poésie d'aujourd'hui est porteuse d'images-flash qui surprennent, bousculent, provoquent et transportent le lecteur hors des sentiers balisés d'une syntaxe convenue - l'inverse est proportionnellement vrai pour l'amateur d'images, dont toute provocation déclenche un discours intérieur, bousculant les idées reçues et rassurantes.

Faire découvrir à l'un qu'une image c'est aussi de la poésie et à l'autre que la poésie fonctionne aussi par l'image; voilà l'ambition de Estampe avec la Lettre.
Le typographe F. Da Ros, porté par la force sous-jacente des gravures de Martine Rassineux et des textes poétiques qu'il interprète, met à l'épreuve la mesure de son art.