[…] 2. Le dépôt légal vu du côté des acteurs : l'exemple de François Da Ros.

Il nous semble que François Da Ros est un bon exemple, dans la mesure où il est l'un des grands imprimeurs typographes de la seconde moitié du XXe siècle, spécialisés dans les livres illustrés d'une qualité remarquable, dont la présence dans les collections de la Réserve semble a priori indispensable. Cela est d'autant plus frappant qu'il a décidé en 1999 de mettre fin à sa carrière commerciale d'imprimeur typographe. Son oeuvre a donc presque déjà le goût de patrimoine industriel et artistique. Après une présentation de son parcours, nous établirons une bibliographie de ses ouvrages précisant ceux qui sont arrivés par dépôt légal à la Réserve, et à partir de laquelle nous essaierons d'en tirer des conclusions sur la pratique du dépôt légal par les acteurs du livre.

2.1 François Da Ros, l'un des derniers imprimeurs typographes.

2.1.1. La crise de l'édition des livres d'artistes et de la typographie d'art.

François Da Ros est à l'heure actuelle l'un des derniers imprimeurs typographes en France, maniant les caractères de plomb mobile pour réaliser des livres d'artistes. En 1999, il décide d'arrêter le métier qu'il exerçait depuis quarante ans environ, pour se consacrer exclusivement